Diplopie

DIPLOPIE


En cas de diplopie, il est urgent de connaître le mécanisme et la cause de la diplopie car certaines causes peuvent provoquer des accidents graves, tels que cécité ou hémiplégie qu’un traitement urgent peut éviter.


Diplopie monoculaire : lorsque le patient ferme un des deux yeux, il voit encore double. Les causes peuvent être un astigmatisme, une cataracte, ....en tout cas ce n’est pas  grave car ce n’est pas neurologique.


Diplopie binoculaire : la vision redevient simple quel que soit l'œil caché par le patient. La diplopie binoculaire traduit une perte de parallélisme des yeux qui ne "regardent" plus au même endroit. Il faut déterminer si la diplopie est dûe à une paralysie oculomotrice, à un autre facteur déclenchant (baisse de l'acuité visuelle, modification de l'amétropie,  perte majeure de la vision périphérique) ou s'il s'agit d'une simple décompensation d'un défaut d'aligement des yeux, jusque là bien compensé par un effort inconscient.



Que doit vérifier le patient par lui-même ?

- La diplopie est-elle bien une diplopie binoculaire ?

- Est-ce une diplopie horizontale (2 images décalées en largeur), verticale (2 images décalées en hauteur), ou oblique ?

- A-t-elle été maximale d'emblée ? (parler de diplopie brutale n'a pas de signification)

- Est-elle permanente ?

- Apparaît-elle, ou est-elle maximale dans certaines directions du regard ? En vision de loin ou de près ?